http://www.vingtenaires.com/article-715324.html

Témoignage à propos de ces demoiselles "libérées" irrésistiblement attirées par d'infâmes machos misogynes qui les traitent pire que de la merde. Explication de la femme savante qui a écrit cet article: holala je comprends pas pourquoi j'aime les gars qui me couvrent de merde, ça doit être parce que j'ai l'espoir de les transformer en gentils garçon, ça doit être une mission que le ciel m'a confiée, moi qui suis si vertueuse et intelligente, ça ne peut être que ça, hihihi.

C'est amusant mais c'est faux.

Voici la véritable explication:

Le problème fondamental des femmes c'est qu'elles ont un plus petit cerveau que l'homme. Donc elles ont besoin d'être guidées par l'homme, sinon elles font que des conneries. C'est vital pour elles de se laisser guider, quand on laisse une femme n'en faire qu'à sa tête, elle finit automatiquement seule comme une merde.

Ensuite y'a deux genre de femmes.

Y'a les femmes bien qui se laissent docilement guider. Avec celles là on peut être cool.

Y'a les femmes de merde qui sont trop prétentieuses pour reconnaitre leur infériorité intellectuelle. Avec celles-là, faut utiliser la manière forte: mentir, se foutre de leur gueule, les rabaisser, bref, les malmener. C'est la seule façon pour elles de satisfaire ce besoin vital: se laisser guider par l'intelligence du mâle. Qui aime bien châtie bien, elles le sentent. Si vous êtes cool avec une meuf qui ne mérite que le mépris, vous la châtiez mal, donc vous l'aimez mal, et elle le sent.

Malheureusement dans ce pays de mongols, la première catégorie représente à tout casser 1% des gonzesses. Les 99% restant sont des femmes de merde, il faut donc les traiter comme de la merde. Pour leur bien.

Je vais demander à l'autrice de l'article ce qu'elle en pense tiens. Je pense qu'elle comprendra pas, pousser le raisonnement aussi loin c'est en dehors des compétences d'une femme normale.

Les femmes c'est un peu comme les mômes en fait. C'est pas la peine de leur expliquer, elles pijent pas. Faut faire comme avec les gamins. Moi quand j'étais môme les adultes m'expliquaient les choses avec des baffes dans la gueule. Mais comme la violence physique est interdite sur les femmes (elle n'est autorisée que sur les enfants), avec les femmes il reste la violence psychologique, le chantage affectif, l'humiliation verbale, les mensonges, la manipulation...

C'est triste mais c'est comme ça, c'est voulu. L'amour hommes-femmes c'est plus possible. Les femmes n'aiment plus les hommes, les médias leur ont trop profondément enfoncé le racisme anti-mâles dans la gueule, et leur esprit est trop faible pour en prendre conscience. Elles croient que l'amour ça se réduit à des pulsions hormonales. Elles savent pas que ça implique aussi toute une batterie de concepts éthiques comme la compassion et l'humilité. Et c'est même pas la peine de tenter de leur expliquer, les salauds qui les manipulent sont plus forts que vous.

L'amour féminin c'est fini. Elles n'aiment plus leurs hommes, ni leurs enfants mâles (et quand elles finissent seules comme des merdes, elles rejettent la faute sur les hommes). Reste les plans cul. Pour l'amour maintenant y'a les chiens et les chats, les femmes sont tombées à un tel stade d'avilissement que les bêtes sont désormais plus vertueuses qu'elles.

Merci tonton David. Tout le bien que tes médias ont fait aux peuples te sera rendu en temps voulu.